Shampoing solide ou liquide ? Lequel choisir ?

 Qui du shampoing solide ou du shampoing liquide gagnera cette battle ?

       
 L’étape du shampooing est essentielle pour préserver la beauté et l’hygiène de vos cheveux, elle peut sembler anodine mais il existe des astuces indispensables pour effectuer au mieux son lavage capillaire en commençant par trouver le shampoing idéal.

Choisir un shampoing peut se révéler être un véritable casse tête, il en existe de nombreux et sous toutes formes, la plus conventionnelle étant le shampoing liquide, le shampoing solide a tout de même fait son apparition dans les routines capillaires. 


Les différents types de shampoings : 

  • Liquide - C’est la forme la plus connue et la plus conventionnelle, nous sommes habituées à trouver notre shampooing sous forme de flacon, à verser et à faire mousser avec les doigts sur le haut du crâne. 
  • Solide - La tendance du shampooing solide est en expansion depuis ces dernières années, le retour au produit bio, naturel a rendu ce format de plus en plus populaire. Si vous cherchez à accumuler moins de flacons dans votre salle de bain et à réduire votre quantité de déchets, c’est sans doute le shampoing solide qu’il vous faut, très économique, il suffit de l’humidifier et d’en prélever avec les mains pour faire son shampooing habituel.
  • Poudre -  Très peu connues, les adeptes du bio et du produit brut ne jurent que par cette méthode de lavage, parfaite en alternance avec un shampoing plus classique. Il s’agit de mélanger des poudres naturelles telles que l’argile, le rassoul ou la poudre de shikakai.

(Enfin il existe d’autres méthodes de lavage complémentaires moins conventionnelles comme le lavage au miel, à l’oeuf ou aux noix de lavage)

Quels sont les avantages et inconvénients de ces deux types de shampoing ?

Le coté pratique : Le shampoing liquide se présente sous forme de flaçon plastique et se verse dans la main lors du lavage, le shampoing solide quant à lui se présente sous forme de galet qui se range dans un boitier, il faut faire très attention et limiter son contact avec l'eau sous peine de le voir se dissoudre. De plus, sa prise en main est plus difficile au fur et a mesure du temps puisqu'il devient de plus en plus petit.

Le côté environnemental : Les shampoings liquides renferment de nombreux composants issus de la pétrochimie, et leur flacon plastique produit des grandes quantités de déchet. Le shampoing solide est souvent produit de façon plus responsable avec des ingrédients naturels non toxiques pour l'environnement, son contenant est réutilisable ce qui le rend éco-responsable.

Le côté économique : Les shampoings solides ont une durée d'utilisation supérieure à trois fois celle des shampoings liquides, leur durée de vie est donc prolongée, ils sont plus économiques à long terme. 

Le côté efficacité : Les shampoings liquides de grande surface sont en majorité constitués d'eau, le reste des ingrédients est souvent très irritants par les sulfates qu'ils contiennent. Ils sont aussi étouffants pour la fibre capillaire par la présence des silicones. Les actifs vantés sur le flacon sont en général présents en infime quantité. Les shampoings solides sont fabriqués avec très peu d'ingrédients, et ces derniers sont très souvent d'origine naturelle comme les petits shampoings solides de chez Lamazuna.  

Pour conclure, le shampoing solide sort grand vainqueur de cette battle, bien qu'il présente de légers inconvénients (utilisation, prise en main, stockage). Néanmoins, il ne faut pas diaboliser le shampoing liquide, certaines marques proposent des produits de très bonne composition respectant la nature des cheveux, c'est le cas du shampoing cheveux normaux de Sachajuan

Femme regard