Zoom sur les correcteurs de couleurs

Le teint zéro défaut est l'objectif de toutes les femmes, et pour cela, on peut désormais compter sur les correcteurs de couleur. Autrefois réservés aux make up artistes, les correcteurs couleur sont encore mal connus et mis de coté. Ces correcteurs sont pourtant très utiles, et très intéressants pour avoir un teint parfait sans utiliser trop de couches de fond de teint. Certains maquilleurs parviennent même à dissimuler des tatouages grâce à cette technique.

Les correcteurs de couleurs, qu'est-ce que c'est ?

Assez effrayant au premier abord, car très colorés et très éloignés de la carnation de la peau. Ils ressemblent plutôt au maquillage enfantin utilisé lors des kermesses de fin d'année ou aux produits utilisés par les clowns au cirque. Mais comme leur nom l’indique, les correcteurs de couleurs servent à camoufler les petits défauts de la peau qui s’expriment de façon colorée comme les cernes, les rougeurs ou encore les taches brunes. Ils peuvent aussi servir à atténuer certaines caractéristiques de l’épiderme de chacun comme une veine très apparente ou un sous-ton très intense.

Ils se présentent sous forme de crème plus ou moins fluide à appliquer sur des zones délimitées du visage, juste avant de poser le fond de teint. 

Comment les utiliser ?

S'il s'agit d'un fluide, il est possible de l'utiliser en base sur tout le visage. Néanmoins les produits crème sont destinés à couvrir chaque défaut ponctuellement et de façon localisée, leur couvrance est extrême

Ces produits suivent les règles du cercle chromatique, pour camoufler une décoloration de la peau, il faut appliquer la couleur qui lui est opposée sur le cercle chromatique. Posées l'une sur l'autre, les deux couleurs s'associent et annulent l'imperfection de base. Veillez à bien blender la couleur avant d'appliquer un correcteur de votre carnation ou un fond de teint pour rendre la correction totalement invisible. 

Les couleurs indispensables : 

- Pour camoufler le rouge dû à l'irritation ou aux petits boutons, il faut appliquer par dessus un correcteur vert. On prélève un peu de produit avec un pinceau fin et on l'applique en fine couche sur le tour du nez, ou sur les boutons. C'est la couleur la plus utilisée en correction pour unifier le teint, c'est pourquoi il existe des bases vertes destinées à l'ensemble du visage. 

- Si vous avez des cernes bleus, il est nécessaire d'utiliser un correcteur rose saumon, légèrement orangé il défatigue immédiatement le regard. 

- Pour un teint clair terne, il est possible de déposer du rose au centre du visage : nez, menton, pommettes pour un flash de lumière localisé. Si vous avez mauvaise mine, à nouveau l'utilisation d'une base unifiante réhaussera votre teint. Si vous souhaitez un résultat très naturel, un simple voile de poudre rosé suffira. 

- Pour les peaux mates et foncées, l'éclat est apporté par le orange, un correcteur abricot ou corail peut être utilisé sur les cernes qui tirent sur le marron notamment. Attention, c'est une couleur délicate à utiliser, il faut que l'orangé soit adapté à la carnation de la peau et il doit être utilisé avec parcimonie pour ne pas finir avec le visage complètement orange. 
 
- Si vous avez des taches sombres dues au soleil, le correcteur jaune fait des miracles pour les rendre invisibles sous le fond de teint. 

- Pour les teints cireux, qui tirent vers le jaune (c'est le cas des peaux métisses, méditérrannéennes ou asiatiques), le lila redonne éclat au visage, à nouveau le lila existe en poudre de finition. 

À savoir : Les correcteurs de couleur s'utilisent avec soin, ils sont donc réservés aux occasions particulières, aux gros défauts spontanés ou très complexants, mais sachez que les véritables soins traitants sont les meilleurs alliés pour se débarasser définitivement des irrégularités de la peau.