À quelle fréquence utiliser son primer ? 

Le primer ou base de teint se pose avant le fond de teint. Le primer lisse la peau, gomme les petits défauts et crée une surface adhérante pour le fond de teint à venir, qu'il soit liquide ou poudre. Son côté perfecteur presque magique améliore l'aspect de la peau, mais faut-il l'utiliser tous les jours ? Quels en sont les risques ? 

Qu'est-ce qu'un primer ?

Un primer, également appelé base de teint, est un produit à appliquer sur la peau juste avant le fond de teint, et avant tout autre maquillage en rapport avec le teint. Le primer fonctionne comme un film invisible qui lisse les aspérités, les ridules ou les petites imperfections de la peau. Le fond de teint y adhère mieux et a un meilleur rendu. Le primer protège la peau de l'absorption des pigments du maquillage et crée une barrière qui évite l'eau de s'évaporer.

L'application du primer

Après avoir nettoyé votre visage et appliqué une crème de jour, vous pouvez passer à l'étape de la base de teint. Le primer est sous forme liquide ou crème, il suffit de le vaporiser sur le visage ou d'en prélever une petite quantité à appliquer uniformément sur le visage aux doigts. Laissez poser quelques secondes et maquillez par dessus. 

La fréquence d'utilisation du primer

Le primer autrefois réservé aux make up artists, se démocratise et arrive dans les salles de bain de toutes les femmes. Le primer est une base siliconée d'où sa qualité lissante. Néanmoins, le silicone étouffe la peau à la longue. Cette dernière risque de développer des imperfections. Veillez à limiter votre consommation de primer et à le réserver uniquement pour les make up longue tenue : soirée, évênements, sport. Préférez une bonne crème de jour pour traiter les petits désagréments de la peau plutôt qu'une base qui va seulement les camoufler. Enfin, laissez quelques jours de repos à votre peau, elle a besoin de respirer. La base de teint est uniquement destinée à des maquillages zéro défauts, les make up nude et légers ne nécessitent pas de primer.