Le sérum anti-âge

Le sérum est un soin particulier car très concentré, son mini format délivre une petite quantité de produit riche en actifs puissants pour traiter les problèmes de peau en profondeur. Alors que les peaux jeunes préfèreront un soin hydratant, matifiant ou anti-imperfections, les peaux matures ont besoin d'un soin plus polyvalent et bien plus compétent pour éliminer les signes de l'âge.

Le sérum anti-âge, à quoi sert-il ?

Véritables élixirs de jeunesse, les sérums sont depuis quelques années, considérés comme nos meilleurs alliés. Légers, frais, non gras, ces soins hyper concentrés s’utilisent seuls ou en complément d’une crème hydratante, pour un effet immédiat. Ils agissent en profondeur pour lisser, repulper, hydrater et raffermir les peaux matures

Un soin multi-fonction

Hydratant, lissant, raffermissant, antitaches, antirides… Contrairement aux crèmes qui ne ciblent généralement qu’un seul et unique problème, les sérums ont plusieurs qualités. Leur texture fluide est intéressante puisque, grâce à sa rapidité de pénétration dans les tissus, il s'imprègne directement jusqu’aux cellules.

À partir de 30 ans, le teint perd de son uniformité. C’est le premier signe du vieillissement cutané. Comme la peau reste néanmoins assez jeune, on mise sur un sérum éclat qui vient agir de façon globale, en traitant à la fois les composantes pigmentaires et vasculaires de la peau.

Après 30 ans, le teint se ternit plus facilement, le corps en général se régénère moins rapidement. Il suffit donc d’un petit coup de fatigue pour que les métabolismes cellulaires ralentissent et que le teint perde tout son éclat. Heureusement, des soins spécialistes du renouvellement cellulaire sont là pour nous aider à faire face, grâce à des actifs qui lissent le grain et apportent de l’éclat au teint.

Après 40 ans, le métabolisme des fibroblastes (les cellules qui fabriquent le collagène et l’élastine) s’essouffle. Des rides commencent à marquer le visage et la peau perd de sa tonicité. C’est le moment de le stimuler avec un sérum composé de vitamine A, de Rétinol et de Rétinaldéhyde. 

Une routine qui commence tôt

Pour retarder l’apparition des premiers signes du vieillissement cutané, on commence par hydrater la peau et la protéger correctement des agressions extérieures, dès 25 ans. À partir de de 18-20 ans, les tissus commencent à exercer un très léger relâchement. Ainsi, pour préserver son capital jeunesse, il est conseillé de protéger et hydrater son épiderme avec un sérum antioxydant spécialement conçu pour les peaux jeunes. Et parce que les UVA provoquent un vieillissement cutané prématuré, on veille à bien appliquer, tous les jours, une protection solaire indice 30 minimum, le soleil est responsable à 80% du vieillissement prématuré de la peau.

Les sérums anti-rides permettent de retarder l’apparition de ces rides. Ils ralentissent ainsi le vieillissement cutané mais ne peuvent en aucun cas faire disparaitre des rides déjà installées.

QUEL SÉRUM ET COMMENT L'UTILISER ?

Le sérum doit répondre aux problèmes spécifiques de votre peau : relâchement, taches, ridules, déshydratation, etc. Les effets sont adaptés à la situation : liftant, éclaicirssant, anti-tâches, repulpant. 
Pour une peau mature déshydratée, on misera plutôt sur l'acide hyaluronique, une peau relâchée et en perte de volume ? Le collagène. Attention, le sérum s'applique jusque dans le cou et le décolleté, et n'oubliez pas d'adapter la formule utilisée pour le contour des yeux. 

Le sérum s'applique délicatement du bout des doigts sur tout le visage avant la crème de jour ou de nuit, on effectue des mouvements circulaires avant de finir en tapotant le produit pour qu'il pénètre mieux la peau. 

Le + : Il est possible d'alterner son sérum de nuit avec quelques gouttes d'huile végétale anti-âge comme l'huile précieuse d'argan.

Femme au naturel