Des dents plus blanches grâce au blanchiment dentaire

Les différentes teintes de dents

 

Dans le monde, il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs. Et bien la couleur de nos dents c’est pareil. Si on regarde bien, la couleur des dents de chaque individu varie.

Chez les experts, il existe 4 familles de teintes, même si dans la nature on en trouve un nombre un peu plus important.

Il y a la famille Auburn (un rouge/brun) (A), la famille Jaune/Rouge (la plus populaire) (B), ensuite on trouve la famille Gris (C) et enfin la famille Gris/Rouge (D).

Une dentition trop blanche n’est en réalité pas naturelle

 

Les dents parfaitement blanches que l’on voit sur les magazines de mode et autres publicités ne sont pas réelles. Désolé pour celles qui y croyait mais des dents complètement blanches c’est impossible.

Les facteurs influençant la couleur de nos dents

 

Cependant la couleur des dents varie selon plusieurs facteurs. Nous en avons énuméré quelques un afin que vous puissiez vous rapprocher au plus de la couleur des dents de vos stars hollywoodiennes préférées.

  • La couleur des dents s’assombrie avec l’âge. Une dent est constituée de plusieurs étages, mais ceux dont vous entendrez le plus parler sont l’émail (en contact direct avec l’extérieur) et la dentine (sous l’émail). Et cette dernière à tendance à jaunir naturellement avec le vieillissement. Et en vieillissant, l’émail des dents s’amincit et on voit alors beaucoup plus la dentine jaunie.
  • Le tabac. La cigarette est l’ennemis numéro 1 de notre corps, à cause de ce qu’il fait à nos organes mais aussi à nos dents. Il y a surtout 2 produits dans la cigarette qui jaunissent particulièrement nos dents, il s’agit du goudron et de la nicotine (celle-ci devient jaune en présence d’oxygène).
  • Certains aliments et boissons. Certains aliments et certaines boissons contiennent des chromogènes qui les colorent et colorent nos dents lorsqu’ils rentrent en contact avec. Parmi ces aliments on retrouve le café, le thé, le vin rouge, les betteraves.
  • Les médicaments. En effet, certains des médicaments peuvent tacher nos dents, et ce en profondeur… Il s’agit par exemple des antihistaminiques, les médicaments contre l’hypertension artérielle, la tétracycline…
  • Il existe des facteurs qui contre nous influenceront la façon dont les autres percevront la couleur de nos dents. La couleur de notre peau, par exemple, plus la peau d’une personne est foncée, plus ses dents paraîtront blanches. C’est à cause du contraste.

Pourquoi cherchons-nous à avoir les dents plus blanches ?

Les actrices, mannequins… les plus grandes stars nous montrent sans cesse leur sourire éclatant. Cela est signe de beauté et d’élégance. C’est pourquoi nous sommes en quête de cette beauté afin d’améliorer notre apparence et ressembler à nos idoles.

Un sourire sublime passe par un parfait alignement des dents, c’est pourquoi de plus en plus d’adultes portent des appareils d’orthodontie. Mais aussi par des dents plus blanches que blanches. Même si vous avez une hygiène buccale sans faille, il est quasiment impossible de garder des dents blanches toute la vie.

On voit alors depuis plusieurs années apparaitre toutes sortes de blanchiments dentaires.

Il existe deux sortes de blanchiments dentaires

  • Tout d’abord on trouve les blanchiments à faire à domicile. On trouve ces produits en vente libre dans les grandes surfaces, les magasins bio…
  • Puis le plus classique blanchiment à faire directement chez le dentiste.

Il n’est pas à prendre à la légère car il peut changer du tout au tout le sourire d’une personne.

Mais comment ça fonctionne un blanchiment dentaire (ou éclaircissement dentaire) ?

 

Le blanchiment dentaire se réalise surtout en surface. L’agent blanchissant, souvent sous forme de gel agit sur l’émail (la surface externe de la dent) ainsi que sur la dentine (juste en dessous). Il y a trois produits capables de détruire les molécules qui rendent nos dents foncées. Il s’agit du peroxyde. Il y en a trois fréquemment utilisés :

  • Peroxyde d’hydrogène (aussi appelé eau oxygénée)
  • Peroxyde de carbamide
  • Peroxyde d’urée

La réaction chimique que va produire le peroxyde va éclaircir nos dents d’environ 3 teintes. Celui-ci va briser les liens présents entre les tâches et les petits pores de nos dents afin de les rendre plus blanches.

Les règles en vigueur concernant le blanchiment dentaire

 

Plus la concentration du peroxyde est grande plus l’effet du blanchiment sera impactant. C’est pourquoi le pourcentage de ce produit doit être supervisé.

Pour blanchir convenablement les dents il faut prendre en compte la couleur d’origine de la dent, c’est-à-dire que plus les dents sont foncées, plus le blanchiment prendra du temps.

Il existe plusieurs types de produits qui ont chacun un temps de pose différents. Certains agissent en quelques minutes alors que pour d’autres il faudra attendre toute la nuit.

Si vous voulez vous lancer dans le blanchiment dentaire voilà ce que vous devez savoir

 

Si vous voulez vous lancer, c’est une bonne initiative, cependant même s’il vous est possible de trouver des produits blanchissants en vente libre, il est préférable de consulter un dentiste avant de commencer. Pour cela, il faudra qu’il réalise quelques actions :

  • Faire un bon nettoyage et détartrage de votre bouche car cela aidera à l’absorption de l’agent blanchissant.
  • Vérifier s’il est possible de blanchir réellement vos dents. Car comme on la dit au début de cet article, les dents jaunes peuvent être due au vieillissement mais un agent blanchissant ne pourra pas vous rendre plus jeune, malheureusement.
  • Vous aidez à déterminer la couleur actuelle de vos dents. Grâce à cela vous pourrez comparer les résultats du blanchiment avec votre couleur d’origine et de déduire si cela a bien fonctionné.

Ne vous attendez pas à avoir le sourire éclatant de Julia Roberts…

 

Le blanchiment dentaire ne pourra vous offrir une couleur que vous n’avez jamais eu. En effet, celui-ci vous aidera à retrouver la couleur naturelle que vos dents ont déjà connues auparavant. C’est pourquoi vous ne pouvez pas vous attendre à avoir les dents aussi blanches que sur les publicités de mode.

Généralement, un blanchiment dentaire peut vous faire gagner en moyenne 2 à 3 teintes. Ce qui représente déjà une réelle différence sur votre sourire.

Il faut savoir que les dents jaunâtres répondent mieux au blanchiment que les dents grisâtres.

Il faut noter aussi que le blanchiment dentaire n’aura effet uniquement sur les dents naturelles. Malheureusement les couronnes artificielles, les prothèses partielles… ne blanchiront pas.

Comment passer des dents noircies à des dents blanches ?

 

Les dents ont connu un traitement de canal ont tendance à noircir. Cependant il est possible de leur redonner de l’éclat et de la blancheur. Les dents noircies sont dites dévitalisées (non vivantes) c’est pourquoi le traitement qui leur redonnera de l’éclat est appeler blanchiment « non vital ». Ce genre de blanchiment ne peut être réalisé uniquement par un professionnel. L’éclaircissement se passera de l’intérieur vers l’extérieur de la dent.

Il faut entretenir ces blanchiments dentaires avec une bonne hygiène buccodentaire afin qu’ils durent le plus longtemps possible. Cependant il est a noté que celui-ci dure généralement entre 6 mois et 2 ans.

Le blanchiment dentaire à faire avec précautions

 

Si vous pensez qu’une répétition d’utilisation de produits blanchissants est le meilleur moyen pour garantir des dents blanches sur le long terme, il faut que vous sachiez que cela n’a pas encore été réellement prouvé. Le blanchiment dentaire est une pratique assez récente, c’est pourquoi il existe très peu d’études réalisées sur le sujet.

Certains experts sont formellement contre car il faut savoir qu’une trop grande injection de peroxyde peut s’avérer très dangereuse pour notre santé. Il faut donc utiliser ces produits avec précaution et de préférence sous la supervision d’un dentiste (même si vous le faite de chez vous)

Lorsque vous réaliser un blanchiment dentaire il est primordial de respecter la fréquence indiquer, pour justement éviter d’ingérer trop de peroxyde. Il est très déconseillé de se blanchir les dents plus d’une fois par an et il faut un arrêt d’utilisation de ces produits durant au moins six mois.

Pour maximiser les effets du blanchiment, il faut faire attention à ce qu’on mange et boit après s’être fait éclaircir les dents.

Pour le peroxyde de carbamide, un des agents blanchissant, il vaut mieux utiliser une dose inférieure à la dose maximum réglementé (par exemple 10% sur période un peu plus longue) que le maximum donc 16% sur une période plus courte.

Que ne faut-il pas faire lorsqu’on réalise un blanchiment dentaire ?

 

Le blanchiment dentaire aussi connait des contre-indications. Bien que réalisé par des professionnels, il peut avoir des conséquences graves s’il n’est pas bien réalisé.

Le tabac est l’une des contre-indication lorsqu’on réalise un blanchiment dentaire. Le tabac est un des premiers facteurs qui jaunis les dents. Si vous continuez à fumer pendant et après votre blanchiment on parie que vous n’aurez aucuns résultats convainquant…

Mais plutôt que de renoncer au blanchiment, renoncer plutôt à la cigarette, tout votre corps vous remerciera.

De plus, le tabac associé à certains agents blanchissants comme le peroxyde d’hydrogène peut agir comme un faible « agent cancérigène » et ça c’est ce que le Comité scientifique des produits de consommation (CSPC) de la Commission européenne estime.

Il y a des contre-indications dites ABSOLUES !

Il ne faut jamais réaliser de traitement de blanchiment dentaire sur des enfants de moins de 12 ans qui n’ont, pour certains, pas encore toutes leurs dents définitives. Ainsi que sur les femmes enceinte ou qui allaitent. Car le peroxyde peut affecter le fœtus.